Timbré, mais où ?

Jusqu’au 6 mai 1840, l’affranchissement postal était payé par le destinataire. Ce prix étant généralement très élevé, beaucoup de destinataires refusaient les lettres dont le coût postal était trop important. Pour communiquer, sans bourse déliée, l’expéditeur inscrivait quelques symboles sur l’enveloppe, que seul le destinataire pouvait comprendre. Rowland Hill, le père de la réforme postale au Royaume Uni, avait remarqué lors d’un passage dans une auberge, que la serveuse avait refusé de payer une lettre envoyée par son fiancé. Il propose de régler cette dépense, ce que refuse la serveuse en lui expliquant que les symboles dessinés sur l’enveloppe par son fiancé lui avaient donné les nouvelles qu’elle attendait.

Le 1er timbre émis par la Poste Royale a été le “Penny black”, un timbre de 1 penny noir à l’effigie de la Reine Victoria. Ce timbre a été mis en vente le 1er mai 1840, et c’est donc le 6 mai 1840 que les premiers courriers comportant un affranchissement payé par l’expéditeur ont été distribués par la Poste Royale. Les principaux autres pays ont adopté ce principe dans les 10 ans suivants (la France en 1849).

Deux méthodes existent en matière d’aérophilatélie Concorde :

  • soit le pli est affranchi avant le départ du vol, puis il effectue le vol
  • soit le pli non affranchi effectue le vol, il est ensuite affranchi à l’arrivée, puis retourné au destinataire par la voie postale.

Les français ont essentiellement utilisé la première méthode, alors que les anglais ont utilisé alternativement les deux méthodes.

Ces 3 plis ont été affranchis à l’arrivée puis expédiés à leur destinataire à Londres

  • 8 janvier 1974, un vol entre Fairford et Tanger, affranchissement et oblitération à Tanger et retour à Londres
  • 7 novembre 1974, un vol entre Fairford et Bangor (Maine U.S.A.), affranchissement et oblitération à Bangor et retour en Angleterre
  • 26 février 1975, un vol entre Fairford et Naïrobi via Le Caire, affranchissement et oblitération à Naïrobi et retour en Angleterre

Toutes les informations relatives au vol ainsi que les signatures seront réalisées au retour à Fairford.

Ces 6 plis ont été affranchis avant le départ puis ont effectué le vol à bord de Concorde. On remarque que ces plis ne comportent aucune adresse de destinataire.

EnglishFrenchGerman